À PARTIR DE 12 ANS


" Je suis le capitaine de mon âme, je suis le maître de mon destin. Je viens d'une Afrika arc-en-ciel porteuse d'espoir et de réconciliation entre les peuples. C'est un si long chemin que celui de la liberté ! "

 

Prix Nobel de la paix, symbole de la résistance, prisonnier le plus célèbre de l'histoire, premier président élu démocratiquement en Afrique du Sud, Nelson Mandela, par le dialogue, la non-violence, l'héritage des traditions xhosa, a sonné d'un uppercut magistral le torse adipeux de son sparring-partner, l'apartheid.

 

Succès à Avignon puis au théâtre du Lucernaire à Paris, cette pièce incontournable sur un sujet majeur et historique vient honorer notre programmation.  

LA PIÈCE

 

Point de départ de l’action, le poème d’Ingrid Jonker : L’enfant n’est pas mort.

L’enfant lève les poings contre sa mère qui crie Afrika, l’enfant devenu homme arpente toute l’Afrique l’enfant devenu géant voyage dans le monde entier, sans laissez-passer. Cet enfant devenu homme sera l’héritier de Mandela.

 

Par le dialogue, la non-violence, l’héritage de la tradition Xhosa, Nelson Mandela a sonné d’un uppercut magistral le torse adipeux de son sparring-partner, l’apartheid.

 

Pièce à trois personnages assortie d’un quatrième :

- un homme porteur de la mémoire de Mandela

- une femme reporter journaliste

- un homme blanc nommé Pieter Botha

 

Le quatrième personnage étant une Afrika nimbée d’un arc-en-ciel d’espoir tourné résolument vers le futur.

L’enfant n’est pas mort il respire encore et pour toujours.

 

POINTS DE REPÈRE SUR NELSON MANDELA

18 juillet 1918 Dans les vertes collines du Transkei, on célèbre joyeusement la naissance du petit Rholihlahla, « celui qui pose des problèmes » en langage Xhosa.

 

Sept années plus tard, le jour de son entrée à l’école, il doit abandonner son prénom de naissance pour un prénom britannique : Nelson. Pour ses amis du clan tribal et pour le peuple, il restera toujours celui que l’on nomme

familièrement, Madiba.

 

 

 

1937 Il entre à l’Université de Fort Hare. Etudes de droit.

1944 Il milite activement et rejoint l’ANC. Durant toutes ces années, jusqu’en 1962, il se consacre à la lutte contre le régime de l’apartheid.

1962 Il est arrêté et condamné à cinq années de prison

1964 Lors du fameux procès de Rivonia, il est condamné à perpétuité et incarcéré à Robben Island.

11 février 1990 Après vingt sept années de détention, Mandela est libéré.

10 mai 1994 Il est élu premier président démocratique d’Afrique du Sud. Il restera au pouvoir jusqu’en 1999.

2005 Première rencontre entre Mandela et le sénateur de l’Illinois Barack Obama.

5 décembre 2013 Mort de Nelson Mandela.

Quelques jours plus tard, le monde entier lui rend hommage en assistant à ses obsèques nationales.

La presse en parle

“Jeu concis et mise en scène à la rigueur géométrique donnent une profondeur authentique à un texte qui vise, par l’épure, l’efficacité absolue....” 

                                                                                                                                                             CHARLIE HEBDO

“Une langue très poétique, très fleurie, très profonde..."                                                                                                                                                                                                                                                                      TÉLÉRAMA TT

“Mandela devient l’allégorie de l’Afrique toute entière et les acteurs portent ce partipris poétique avec enthousiasme et finesse, sans craindre de regarder violence et racisme dans les yeux. Un spectacle d’une extrême justesse toute en simplicité, où l’amour pénètre les mots et redonne foi en l’humanité....”                                                                                                                                                                                                                                                                              AFRICULTURE

©RomainRouille

TARIFS

Plein tarif :          20€

Tarif réduit* :        5€

*jeune public, étudiant, tarif social

SEAART- LA COMPAGNIE DU MINOTAURE

TEXTE

JEAN-JACQUES GRENEAU

MISE EN SCÈNE

KATY GRANDI

 

AVEC

JOEL LOKOSSOU (LA MÉMOIRE DE MANDELA)

PATRICIA VARNAY (LA JOURNALISTE)

JEAN-JACQUES ABEL GRENEAU (PIETER BOTHA)

 

LUMIÈRES ET RÉGIE GÉNÉRALE 

FOUAD SOUAKER

 

DURÉE 1h20